Le régime 5:2 permet de perdre du poids en douceur

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Aujourd’hui, nous avons décidé de vous parler du régime 5:2. Ce régime tire son nom du rythme qu’il impose, pour être plus clair, le principe même de ce régime minceur est de se priver seulement 2 jours par semaine pour pouvoir profiter et manger ce que vous voulez (dans la limite du raisonnable) les 5 autres jours.

A la base, ce régime a été créé par deux professionnels de la santé dans le but de lutter contre le cancer du sein. Depuis, il a été repris pour le grand public et a connu un succès important cet été, de nombreuses personnes ont obtenu des résultats convaincants grâce à lui.

Comme nous l’avons dit précédemment, le principe du régime 5:2 est de vous accorder 5 jours de plaisir. Pendant ces 5 jours, il faut malgré tout conserver une alimentation saine et variée basée sur les habitudes alimentaires du bassin méditerranéen, à savoir beaucoup de fruits et légumes frais. Cependant il n’y a pas de limitation de quantités, ni d’aliments interdits, vous pouvez manger ce qui vous fait plaisir.

En contrepartie, vous devez vous réserver 2 jours dans la semaine lors desquels vous faites plus attention. Tout d’abord, il est conseillé de ne pas réaliser ces 2 jours de diète d’affiler dans la semaine mais de les espacer.
Durant ces deux jours de restriction seulement 500 calories sont autorisées pour les femmes et 600 pour les hommes et oui ces messieurs sont un peu plus gâtés. Afin de tenir ces engagements, il vous faudra oublier les céréales et les féculents. Votre alimentation devra se composer essentiellement de fruits et de légumes frais.

Vous pourrez également consommer des viandes (uniquement blanche), des poissons pauvres en matière grasse. Enfin, pensez à boire beaucoup, que ce soit du thé, de l’eau ou du café cela est important.

Pour en apprendre plus sur ce régime et savoir exactement quoi manger, veuillez consulter notre article sur notre site Internet.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »